Janvier 2019, N° 40  

Politiquement correct  

   

Cher moniteur, chère monitrice, ces derniers mois, en RDC, nous avons vécu au rythme des élections présidentielles. Généralement, les enfants ne s’intéressent pas trop à la politique, mais les adolescents et les jeunes peuvent s’y intéresser. Il peut donc être utile de se rappeler ce que la Bible nous dit au sujet des dirigeants politiques, pour pouvoir répondre à leurs questions.  

  

  

Quelque soit la situation de notre pays, la Bible est claire, Dieu est souverain et rien de ce qui se passe sur la terre ne lui échappe. Daniel dit : « C’est lui (Dieu) qui change les temps et les circonstances, qui renverse et qui établit les rois, qui donne la sagesse aux sages et la science à ceux qui ont de l’intelligence. » (Daniel 2 : 21). L’apôtre Paul apporte le même genre de message quand il dit : « Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures ; car il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. » (Romains 13 : 1). Et finalement la réponse de Jésus à Pilate ne laisse aucun doute : « Jésus répondit : Tu n’aurais sur moi aucun pouvoir, s’il ne t’avait été donné d’en haut. » (Jean 19 : 11). Nous voyons donc que les affaires politiques sur terre ne sont pas uniquement le fruit de la volonté des hommes ou d’un simple hasard.  

   

  

Ceci étant dit, nous nous rendons bien compte que beaucoup de dirigeants n’ont pas la crainte de Dieu et cela se voit dans leur manière de gouverner. En fait, l’épître aux Romains, citée plus haut, à été écrite à l’époque de l’empereur  Néron. Moins de dix ans après la rédaction de cette épître, Néron a commencé à persécuter les chrétiens. Même si son autorité venait de Dieu, il ne craignait pas Dieu.  

  

  

Un autre phénomène explique aussi le fait que les autorités ne gouvernent pas toujours d’une manière qui honore Dieu. Les puissances spirituelles mauvaises ont une grande influence dans le monde de la politique humaine. Le livre de Daniel nous parle du chef de la Perse et du chef de Javan. Il ne s’agit pas de chefs humains, mais de démons, cf.- Daniel 10.  

   

En plus de nous donner une vision globale de ce qui se cache derrière la politique, Dieu nous enseigne quels sont nos devoirs de citoyens terrestres temporaires.  

   

1) Nous devons être soumis aux autorités, obéir aux lois de notre pays et faire le bien.  

Romains 13 : 1 – 7. Mais si une loi de notre pays n’est pas en accord avec la Parole de Dieu, alors nous devons obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes (Actes 4 : 19).  

   

2) Nous devons prier pour nos autorités, pour que nous puissions mener une vie paisible.  

1 Timothée 2 : 1 – 2.  

   

  Finalement, n’oublions pas que nous sommes avant tout citoyens du Royaume de Dieu  

(Philippiens 3 : 20). Apprenons à voir ce qui nous entoure à la lumière de l’éternité. Et utilisons le temps que Dieu nous donne sur terre pour le glorifier.  

   

Cher moniteur, chère monitrice, nous te souhaitons une heureuse année 2019, pleine de bénédictions.  

   

Chaleureuses salutations                               Fr. Arsène et Sr. Clarisse