Février 2020, N°52 

Garde ta langue. 

  

 Cher moniteur, chère monitrice, dans les Proverbes, nous lisons : « La mort et la vie sont au pouvoir de la langue» (Proverbes 18 : 21). J’ai lu dernièrement un récit qui illustre bien ce propos. Cette histoire m’a interpelée, car elle m’a fait penser à une situation qui se retrouve assez souvent à l’EcoDim. 

  

  

 Anne est une petite fille qui croit qu’elle doit marchander avec Dieu pour qu’il réponde à ses prières. Chaque fois qu’elle prie, elle promet à Dieu que s’il répond, alors en échange elle fera quelque chose de spécial. Finalement, sa Maman se rend compte du problème et corrige le point de vue de la fillette. Car ce ne sont pas ses parents qui lui ont donné cette idée. 

  

 Voici comment la situation est décrite : 

  

 «Qu’est ce qui donna à Anne l’idée que Dieu pouvait être forcé à répondre à ses prières par la promesse d’une bonne conduite… (ce) serait bien difficile à dire. Peut-être une … jeune et jolie enseignante d’école du dimanche était indirectement responsable de cela.  Elle avertissait FREQUEMENT (ses élèves) que si elles n’étaient pas des gentilles filles, Dieu ne ferait pas ceci ou cela pour elles. »   (L. M. Montgomery, Anne of Ingleside, 1921) 

  

 Cet exemple est fictif. Mais l’erreur de cette monitrice est courante. Pour que ses élèves soient sages et obéissantes, elle les menace. Pour obtenir le calme dans la classe, est-ce que nous ne disons pas parfois quelque chose comme : « Dieu n’aime pas les enfants désobéissants. » Menacer les enfants que Dieu ne les aime pas à cause de leur conduite est un mensonge. Si nous le répétons souvent, les enfants finiront par le croire, comme la petite Anne. Leur système de pensées sera faux et leur image de Dieu déformée. Cela peut les pousser à rejeter Dieu. Ce qui au final conduit à la mort éternelle. 

  

 Les enfants ne sont pas capables d’évaluer ce que nous leur disons. Généralement, ils nous croient. Nous devons donc évaluer tout ce que nous disons : est-ce vrai ? Est-ce que c’est en accord avec ce que dit la Bible ? Et à ce propos, que dit la Bible au sujet de l’obéissance ? «  Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures » (Romains 13 : 1). Il est donc normal que nous attendions des enfants qu’ils soient calmes et disciplinés. Mais il n’est pas dit que Dieu n’aime pas les enfants désobéissants. Dieu a tant aimé le monde (Jean 3 : 16). « Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous » (Romains 5 : 8). « Nous l’aimons, parce qu’il nous a aimé le premier » (1 Jean 4 : 19). L’amour de Dieu est  immense, il est inconditionnel. Si nous voulons amener les enfants au Seigneur, nous devons leur parler de son amour et le leur démontrer. 

  

 Cher moniteur, chère monitrice, faisons attention à ce que nous disons aux enfants. Que tout se fasse pour l’édification (1 Corinthiens 14 : 26) Par nos paroles conduisons les à  Christ, pour qu’ils reçoivent la vie. 

  

Fraternelles salutations.                          

Fr. Arsène et Sr. Clarisses